A propos de nous‎ > ‎Articles‎ > ‎

Maladies cardiovasculaires et cancer, une seule et même prévention

publié le 26 janv. 2012 à 15:52 par Fred de VitaliZen   [ mis à jour le·10 févr. 2012 à 03:24 par Sophie CLAUDE ]

Extrait :
"28 % à 35 % des cancers seraient directement imputables à l'alimentation, le manque d'activité physique et l'obésité. "Nous n'avons pas d'étude équivalente vis-à-vis du risque cardiovasculaire, mais ce chiffre serait probablement équivalent, voire supérieur", estime Serge Hercberg, professeur de nutrition à la faculté de médecine-Paris-XIII, et directeur de d'unité de recherche Inserm en nutrition. "Réduire ne serait-ce que de 10 % ou 20 % le risque de cancer ou de maladie cardiovasculaire uniquement par la nutrition serait déjà extraordinaire. Rappelons qu'aucun médicament ne le permet à ce jour", souligne-t-il.

A elle seule, l'activité physique agit favorablement sur les différents facteurs de risque cardiovasculaire : réduction de la pression artérielle et amélioration du taux de lipides dans le sang ; elle permettrait de réduire de plus de moitié le risque d'installation d'un diabète chez des sujets prédisposés. Notion moins familière, le sport réduit le risque de cancer. Chez les sujets les plus actifs physiquement, la probabilité d'avoir un cancer du côlon serait quasiment divisée par deux. Et vis-à-vis du cancer du sein, cette baisse pourrait atteindre 40 %."

Lire tout l'article
source : LeMonde.fr

vitalizen.fr