A propos de nous‎ > ‎Articles‎ > ‎

Sport et apéro !!!

publié le 15 avr. 2012 à 06:10 par Fred de VitaliZen   [ mis à jour le·15 avr. 2012 à 06:14 par Sophie CLAUDE ]
L'apéro fait parti de la convivialité en société mais, mal dosé, il s'avère apporter énormément de calories !!
Apprenons à varier les plaisir !

Source : Jean Jacques Menuet, Medecin du sport depuis 1981, medecinedusportconseils.com

Extraits : Pas question bien sûr de se couper d’une vie sociale, familiale, sportive; certains éprouvent le besoin de nourir un peu le cerveau avec des vapeurs d’alcool, d’autres se satisfont d’un jus de fruit; chacun est libre bien sûr; un apéro n’est pas toxique, mais ça dépend de la quantité et en termes d’apports caloriques ça dépend de la composition de l’apéro.

Je vais apporter des éléments d’information, à prendre comme tels; ensuite chacun voit.

Il n’est bien sûr absolument pas question de s’isoler dans un coin et de boire un verre d’eau en croquant une carotte !! mais je formule quelques rappels :
  • L’alcool apporte des calories qui se transforment en chaleur mais pas en énergie; donc pas d’intérêt pour un sportif de consommer de l’alcool avant ni pendant l’effort…
  • Ces calories (alcool et les sympathiques choses qui l’accompagnent) ne sont pas à négliger d’un point de vue calorique si le sportif est en surpoids (un apéro « musclé » a vite fait d’apporter 1000 calories comme je le détaille ci-dessous)
  • L’alcool diminue considérablement les capacités de récupération après un effort sportif.
  • L’alcool est un des facteurs qui peut aggraver un état de déshydratation pendant l’effort.
  • Des excès la veille ou la nuit qui précède une compétition: le taux d’alcoolémie reste encore à un chiffre élevé, l’alcool met plus d’une journée à s’éliminer.

(Lire tout l'article)